Attention, les résultats de la recherche peuvent être incomplets, une mise a jour est en cours...

Nouveau ! #ParoleDeFermier

 

 

Cap sur la Bourgogne, dans les Hautes-Côtes de Nuits à la rencontre d'Isabelle et Sylvain dans leur ferme : La ferme Fruirouge. C’est leur sourire et leur bonne humeur qui nous frappe en premier. Puis très vite, ce sont les arômes fruités qui se dégagent des marmites en cuivre fumantes et viennent nous chatouiller les narines

 

 

 

Vous l’aurez deviné avec le nom de la ferme, ce ne sont pas des vignobles que vous trouverez mais bien des buissons, des arbres ou encore des « arbrisseaux » ! Destâches de couleurs vivesqui s’étendent à perte de vue et quimettent l’eau à la bouche. Et pourtant non, tous ces petits fruits rouges ne sontpas faits pour être dégustés ! Isabelle vous précise très vite que « Attention, tous les fruits cultivés à la ferme ne sont pas des fruits de bouche, ce sontdes fruits de transformationtrès aromatiques dont les saveurs complexes se développent et s’expriment à la cuisson. Parce que la particularité des époux Olivier, c’estde ne vendre que des petits fruits transformés, un choix que  Sylvain a développé lors de son installation auprès de sa famille déjà productrice de petits fruits.

Vivre d’amour et de petits fruits

La belle histoire de Sylvain et Isabelle commencedans les vignes, où ils se rencontrent.  Tous les deux originaires de Bourgogne, ils choisissent de se lancer ensemble dans laproduction et transformation de petits fruitset s’installent dans la ferme des aïeux de Sylvain. L’aventure Fruirouge commence alors, on ycultive framboises, fraises, cerises, groseilles, pêches de vigne (vignobles de Bourgogne oblige ) et le fameux Cassis Noir de Bourgogne, l’immanquable spécialité.En 2012, c’est lacertification biologiqueque la ferme obtient pour la culture de tous les fruits.

Une créativité qui se partage

Les époux Olivier sonttoujours heureux d’ouvrir leurs portes et de faire partager leur passionet leurs pratiques. Ils ne seront pas non plus avares enconseils : qui mieux qu’Isabelle peut vous parlerde la qualité et de la fraîcheur des fruitsqui ont servi à faire la confiture que vous dégustez ? C’est évidemment dansdes marmites en cuivre que mijotent les confitures, pour des raisons qui vous seront révélées. Sylvain ajoutera qu’un fruit ne se préparera ou ne se conditionnera pas de la même manière selon le moment de sa cueillette. On écoute passionnémenttous ces conseils et on se laisse surprendrepar l’imagination de cette famille. L’originalité ne leur fait pas peur ! C’est d’ailleurs ce qui les a fait connaître. Avez-vous déjà entendu parler deleur beurre de fruit, de leur vodk’6, de l’hydrolat ou encore de leur trouvaille dans des vieux grimoires : le ketchup de cassis. Une réduction de cassis agrémentée de vinaigre au cassis et d’épices.Un délice accompagné d’une bonne viande rouge fermière… Ils auront d’ailleurs bien des anecdotes à raconter sur ce produit surprenant !

Le circuit court, un choix de vie

Isabelle et Sylvain sontchaleureux, cela explique leur désir de vendre en direct leur gamme de produits transforméspour pouvoir échanger et profiter du contact des clientstout enconvivialité. Leurs produits sont donc vendus en direct à la ferme, sur des marchés, des salons, sur internet, sur le drive mais aussi dans leurboutique 100% fermière qu’ils ont ouvert dans la ville de Nuits St Georgeavectous les produits de la ferme Fruirouge mais également des produits issus de plus de 80 fermes différentes en France. Un trèsbeau projet familialpuisque c’est leur fils qui gère la boutique ! La ferme fournit égalementdes chefs et des épiceries fines séduits par leurs produits délicats et savoureux.

Alorsfaites un stop en Bourgogne, venezrendre visite à Isabelle, Sylvain et leurs deux grands enfantsmaintenant membres eux-aussi de l’aventure Fruirouge etvenez éveiller vos papilles.

Crédits photos : © Alain Gerard © Ferme fruirouge © Creative Commons

 

 


Suivez-nous :

InstagramYoutubeLinkedIn