La baie de Tamaris, le royaume des crustacés


Pour découvrir cette baie et l’histoire navale de la rade de Toulon, naviguez en bateau bus entre Toulon et les Sablettes. Vous y admirerez les navires de guerres de l’arsenal ainsi que les forts militaires qui servaient à surveiller les alentours. Le Fort Balaguier, qui domine l’espace maritime, a été transformé en musée naval, vous pourrez vous y promener, dans la fraicheur du jardin botanique, avec une vue panoramique sur la mer. Le clou du spectacle étant les maisons sur pilotis des producteurs de la baie et les parcs à moules.

Ces maisons accueillent les conchyliculteurs qui cultivent essentiellement des moules et quelques huitres. La culture de ces coquillages dans la baie de Tamaris s’est développée essentiellement vers les années 1890, elle est aujourd’hui la zone conchylicole la plus importante du Sud-Est de la Méditerranée.
Les moules sont sur corde, ce sont les naissains de moules et restent dans l’eau jusqu’à leur maturité. Une fois récoltés les coquillages passent en bassin de purification pour éliminer les bactéries présentes dans les coquillages. Ils sont ensuite triés et conditionnés pour la vente. L’une des spécialités de la baie est la Moule Rouge de Tamaris qui est exclusivement cultivée par 3 éleveurs au sein de la baie. Elle a une saveur iodée avec une amertume sucrée qui rappelle celle de l’oursin, elle se déguste crue.

Dans les années 80 la pisciculture se développe dans la baie avec principalement des élevages de loup et de dorade que vous pouvez retrouver dans les restaurants de la baie ou même chez les producteurs qui s’improvisent restaurateurs durant l’été.

Pour déguster des moules fraiches rendez-vous à l’embarcadère des Sablettes.

A voir et/ou idées d’activités :
La corniche Michel Pacha
L’institut de Biologie Marine
Faire de la plongée à Saint-Mandrier-sur-Mer

Suivez-nous :

InstagramYoutubeLinkedIn