Saint- Santin, le village double (12)

Le vilage de Saint - Santin, dans lequel vous trouverez la Ferme de la Berbézie, a une histoire pour le moins orignale. Sa double identité le rend unique en France. Le village est coupé en deux: une moitié dans le Cantal, Saint-Santin de Maurs, et l'autre moitié en Aveyron, Saint-Santin d'Aveyron. Cette situation concasse date de la Révolution Française. Au moment de la création des département on tira un trait au milieu du village. Depuis ces deux villages, que tout sépare et pourtant si proche par la distance se situent dans deux cantons, deux départements et deux régions différentes. 

Ne vous étonnez pas de voir à vingt mètre d'intervalle deux églises, séparées par une bâtisse appelée "la maison sur la frontière" dont une partie se situe en Aveyron et l'autre dans le Cantal. Vous trouverez aussi deux mairies, deux postes, un terrain de foot à cheval entre les deux départements et un monument aux morts avec une face cantalienne et une face aveyronnaise. 

Les  Saint- Santinois, aveyronnais et cantaliens, vous feront découvrir leur histoire insolite remplie d'anecdotes dans deux espaces scénographiques différents: du côté aveyronnais "chez Pierre-Marie" et du côté cantalien "chez Marie-Pierre". 

© Office de Tourisme et du Thermalisme de Décazeville

Suivez-nous :

InstagramYoutubeLinkedIn