La prune de Brignoles dans le Var

Connaissez-vous la prune de Brignoles ?

Cette prune est surtout connue pour ses pistoles : prunes séchées et aplaties prenant la forme des anciennes pièces de monnaie du même nom. Cette variété de prunes est présente depuis longtemps sur la commune de Brignoles, en Provence Verte, et est aussi connue sous le nom de « Perdigon Violet ». Avec le temps cette variété avait un peu laissé sa place à d’autres. Aujourd’hui l’Association de la prune de Brignoles, en lien avec le Conservatoire Méditerranéen Partagé, a le souhait de développer à nouveau cette micro-filière en favorisant sa replantation et en essayant de l’implanter, non plus seulement chez des particuliers mais aussi chez des vignerons et maraichers du secteur.

L’arbre fleurit fin mars pendant au maximum 10 jours et met très longtemps à produire des fruits. Néanmoins, une fois en production il donne des fruits en abondance. Le fruit se caractérise par sa couleur violette à noire à reflets rougeâtres, sa petite taille et sa forme allongée. Sa chair, elle, est jaune orangée et amère. Il est récolté la dernière semaine d’août et est valorisé lors de la fête de la prune à Brignoles le 3ème dimanche de septembre. Ce même dimanche ont lieu les journées européenne du patrimoine. Cela n’est pas une coïncidence ! La prune de Brignoles fait partie du patrimoine local et est très reconnue par les brignolais.
Crédit photos : Association de la Prune de Brignoles

Pour le moment la production n’est pas très importante, entre 150 et 300kg par an. Pour autant, nous savons déjà que la prune de Brignoles, si elle ne peut pas être consommée sans transformation à cause de son amertume, peut être transformée de bien des façons que nous vous invitons à découvrir : confiture, gelée, apéritif et bien sûr pistoles !

La prune de Brignoles regorge de bien des secrets, en effet ses feuilles peuvent aussi être utilisées en cosmétiques ! La volonté est donc de continuer les partenariats avec les acteurs de la transformation de la prune (restaurants, boulangers, confituriers…), de permettre une conservation de cette variété et d’aider à sa valorisation. Pour cela une demande de labellisation Indication Géographique Protégée est en cours. Le leitmotiv des défenseurs de ce fruit du terroir : « faire de Brignoles une terre de pruniers ».
 
Alors n’hésitez plus et venez déguster ce fruit d’ici !

Suivez-nous :

InstagramYoutubeLinkedIn